takween logo

BOURSES منح للدراسة POSTDOCS منح للدراسة

POSTDOCS منح للدراسة


2016-2016, Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO). Offre de thèse, Contrat : 3 ans à partir du 1 décembre 2016


Niveau de salaire : < 25 K€ brut annuel
Employeur : Université du Littoral Côte d’Opale
Spécialité : Biologie, médecine, santé
Début de parution : 03/11/2016
Date limite de candidature : 20/11/2016
Laboratoire d’accueil :
Unité de Chimie Environnementale et Interactions sur le Vivant (UCEIV) Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO). 50 rue Ferdinand Buisson. 62228 CALAIS cedex Tél :(33) 03-21-46-36-10 Fax :(33) 03-21-46-36-42 http://uceivfr.univ-littoral.fr/
Description du sujet de thèse :

Emergentes sur les marchés du traitement et de la gestion des sites et sols pollués, les phytotechnologies regroupent un ensemble de techniques qui utilisent des espèces végétales pour extraire, contenir ou dégrader des polluants inorganiques ou organiques. Ces techniques de phytoremédiation peuvent s’appliquer in situ sur une large variété de sols pollués en milieu rural et urbain, cependant, l’un des freins majeurs à leur développement est le manque de filières de valorisation rentables de la biomasse végétale produite. En effet, le développement de filières à hautes valeurs ajoutées permettrait d'alléger les coûts globaux de ces modes de gestion et de retrouver une activité économique sur ces zones dégradées. Dans ce contexte, notre projet a pour objectif d’évaluer in situ un mode de gestion innovant basé sur la production d’huiles essentielles sur une parcelle contaminée par des éléments traces métalliques sur le site atelier de Métaleurop (Réseau Safir). Cette filière de valorisation dispose de réelles perspectives de développement avec un marché économique en plein essor et un élargissement constant du champ d’application de ces huiles essentielles. La finalité de cette étude est de tester la viabilité économique de ce mode de gestion et de proposer également des champs d’application inédits à travers la découverte de nouvelles activités biologiques comme par exemple des propriétés biocides de ces huiles essentielles et de nouvelles formulations par encapsulation dans des cyclodextrines afin d’accroitre leur efficacité.
Dans le cadre de la thèse, le candidat participera à la mise en place et au suivi des parcelles expérimentales. Il compara l’apport de différents amendements (biologique (champignons mycorhiziens arbusculaires) ou chimique) sur la croissance des plantes et l’immobilisation des ETM dans le sol. L’étudiant interagira étroitement avec un partenaire privé, chargé d’extraire les huiles essentielles dans le projet et étudiera les propriétés biologiques de ces huiles essentielles (anti-fongiques, anti-bactériennes).
Profil du candidat :
Titulaire d’un Master 2R, le candidat devra être autonome, maîtriser l’anglais et posséder d’excellentes
dispositions relationnelles et un goût pour le travail en équipe.
Il devra posséder des connaissances solides en physiologie végétale, microbiologie et agronomie. Des
compétences dans le domaine analytique (GC-MS) et en biologie moléculaire et bio-informatique
(extraction des ADN et ARN, qPCR, pyroséquençage d’amplicons d’ADNr 16S, métagénomique)
seraient un plus.
Contacts :
Prof. Anissa LOUNES - HADJ SAHRAOUI - Tél :(33) 03-21-46-36-58 - E-mail : lounes@univ-littoral.fr
Joël FONTAINE- Tél :(33) 03-21-46-58-75 - E-mail : joel.fontaine@univ-littoral.fr


November 2016. Postdoctoral position – Genetic and epigenetic variation in mycorrhizal fungi and its effects on plant growth (Uni. Lausanne, Switzerland)

A postdoctoral position is available in the Sanders' group to study the role of genetic and epigenetic variation in mycorrhizal fungi on plant growth. Our
research indicates that genetic variation in mycorrhizal fungi is associated with large differences in plant growth. We will study this in more detail to find out
which aspects of genetic or epigenetic variation in these fungi causes high growth rates in plants (especially cassava).
It is intended that the results of this project will be combined with research in the field where our work is leading to real solutions to increase production of food in areas of the world where starvation is a major problem.
Candidates must be highly motivated, have a PhD (or expect to have very soon),
and have knowledge in at least two of the following fields: genomics; bioinformatics; epigenetics; evolutionary genetics; transcriptomics
More information about our work can be found at http://people.unil.ch/iansanders/
The project is part of a wider collaboration between the University of Lausanne, Dr Marco Pagni at the Vital-IT center of the SIB Swiss Institute of Bioinformatics
and Prof. Alia Rodriguez at the National University of Colombia.
The position is available as soon as possible and is initially for 1 year. It is renewable for a maximum of 4 more years (depending on the number of years
after receiving your PhD).
To apply send a CV and motivation letter in English, by email to ian.sanders@unil.ch. Please include the names of at least 2 people who I can
contact for a reference. Applications must be received not later than 30th
November 2016.


University Admissions Finland 2017


University Admissions Finland (UAF) offers a reliable and safe way to submit application documents for admissions. UAF provides you with information on how to apply and assists you in the application process.University Admissions Finland processes applications to the Master’s degree programmes of nine Finnish universities during the application round 2016/2017:
Lappeenranta University of Technology
University of Eastern Finland
University of Helsinki
University of Jyväskylä
University of Lapland
University of Oulu
University of Tampere
University of Turku
Åbo Akademi University

Web site: http://universityadmissions.fi/


2016-2017. postdoc, DIJON, FRANCE

Type de contrat : CDD Post-doctoral
Centre d’accueil : DIJON
Unité d’affectation : UMR 1347 Agroécologie en lien avec le MNHN
Adresse du site d’affectation : 17, rue de Sully, 21065 Dijon
Contact : van Tuinen Diederik
Téléphone : + 33 3 8069 3248
Adresse mail : diederik.van-tuinen@inra.fr

Libellé de l’emploi : (libellé de l’emploi type) Projet CASDAR MycoAgra
Définition de l’emploi : Le projet a pour ambition de contribuer à la compétitivité des systèmes de cultures favorables à la vie des
sols, au stockage du carbone, à la préservation des ressources en eau et à la diminution d'utilisation d'intrants chimiques. Il vise en
particulier à prendre en compte des symbioses mycorhiziennes arbusculaires dans les pratiques agricoles. Par une étude des services
écosystémiques rendus par la mycorhization naturelle à deux cultures représentatives (le maïs et le noyer), le réseau MYCOAGRA
veut promouvoir une recherche-action dynamique centrée sur cette dimension importante du bon fonctionnement des sols apte à
contribuer à la triple performance. Grâce à un partenariat associant recherche, enseignement et développement agricole et à partir
de l'étude du statut mycorhizien de parcelles en systèmes assolés et en agroforesterie, nous nous attacherons à produire des
connaissances scientifiques et des outils de transferts qui seront déployés pour enrichir, sensibiliser et accompagner les actions en
faveur de l'agroécologie à partir de l'entrée mycorhize vers l'ensemble des agriculteurs français. Le travail comprendra la rédaction
d’une revue sur le rôle et la gestion des mycorhizes arbusculaires dans les pratiques agricoles, avec les équipes encadrantes.
Qualification : thèse de doctorat
Environnement et contexte de travail : Le candidat recruté sera intégré au sein du Pôle IPM de l’UMR agroécologie de Dijon
et travaillera en étroite collaboration avec le Muséum d’histoire naturelle de Paris (Prof. M.-A. Sélosse, Institut de Systématique,
Evolution, Biodiversité, UMR 7205).
Missions et activités : Prélèvements des échantillons biologiques en Dordogne. Analyses moléculaires de la diversité
microbienne. Participation à la formation des agriculteurs
Compétences attendues : Techniques de biologie moléculaire, bioinformatique (analyse de grands jeux de séquençage hautdébit).
Capacités personnelles souhaitées : capacité à travailler dans une équipe multidisciplinaire, à gérer de manière autonome
un projet de recherche, à présenter les résultats et rédiger des rapports. Connaissance de l’anglais et le permis de conduire B
est un plus.
Formation requise : thèse de doctorat
Connaissances exigées : (techniques, langues, etc.)
• techniques de biologie moléculaire, bioinformatique (analyse de grands jeux de séquençage haut-débit)
• connaissances en physiologie végétale
• aptitude pour l’expérimentation au laboratoire et au champ
• travail en équipe
• une bonne connaissance de la mycorhize à arbuscule sera appréciée
Période et durée du contrat : début 01/02/2017 ; durée 15 mois
Salaire indicatif (selon expérience) : 2324,38 € brut mensuel (minimum en fonction de l’expérience)
Durée hebdomadaire de travail : 35 heures Date de prise de poste souhaitée : 01/02/2017
Date limite de dépôt de candidature : 31/12/2016 Avis de décision le 15/01/2017
Pour faire part de votre candidature, merci d’adresser votre CV et votre lettre de motivations à :
Diederik van Tuinen (diederik.van-tuinen@inra.fr), Laurent Bonneau (laurent.bonneau@u-bourgogne.fr) et Marc-André Sélosse
(selossemarcandr@gmail.com).





TAKWEEN. SUPPORTS

Read Full Article


-